06/02/2009

Fauvisme suite2

matisse_Mme_1905_

Portrait de Madame Matisse à raie verte, h/t, 40 x 32, Copenhague, 1905

Trait large, une ligne verte partage le visage en deux.

Exaltation de couleur, pourtant l’ambiance est calme

 

La fenêtre ouverte, Collioure, 1905, New York, collection privée

 fenêtre ouverte

Encore un thème récurrent chez Matisse ;

On n’a pas de sensation de profondeur, on se demande si on a vue sur la mer ou si on se trouve devant un tableau.

La vue sur le port de Collioure est empâtée.

La desserte rouge, 1908, Saint-Pétersbourg, Musée de l’Ermitage

 medium_matisse-desserterouge_1908__2

Ici c’est déjà la fin du fauvisme. Manque de relief, de profondeur.

Plus décoratif, ornemental.

L'ouverture sur l’extérieure semble bouchée (est-ce un tableau ou une fenêtre ?)

Dominante rouge, récurrente chez lui. (Approche esthétique de ce tableau premier cours du mois de septembre)

 l'algérienne

L’algérienne, 1909, h/t, 81 x 65, MNAM

 

 

 

17:49 Écrit par Nic dans art | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

c'est bien mais pas assez d'explication...

Écrit par : aaa | 17/04/2009

Les commentaires sont fermés.