11/02/2009

rebelles et martyres 4

Mais la misère est aussi bien pensante. Les vues d’ateliers,(signées Cézanne, Toorop ou Delacroix) la dépeignent : le poêle à charbon et sa sombre buse, le plancher disjoint, l’écuelle ébréchée…Cependant, le peintre affiche aussi sa singularité : il porte la barbe, fume la pipe et fréquente les bistrots. Comme toujours cela finit par devenir une mode.

cézanne poele atelier 

Gustave Courbet a dit qu’il lui était nécessaire de mener une vie de sauvage pour se libérer de tout, dans une société où tout était régenté par des règles bourgeoises. Pour pouvoir devenir entièrement indépendant, et vivre une vie de bohème sans contraintes. A travers l’image rebelle donnée par Courbet, on associa la vie de bohème au radicalisme en politique. Il est vrai que les valeurs sont opposées à celles de la bourgeoisie, et que les sujets de prédilections dans les bistrots étaient : l’art et la politique.

 l'atelier de l'artiste

Désormais il est de bon ton, chez les « modernes baudelairiens », de s’afficher flâneurs, voire dandys et de fréquenter les cafés branchés. A côté des simulateurs, il y a les autres : Manet, Whistler, Aubrey Bearsley, Lovis Corinth…

Fantin-Latour_Manet_small

Le portrait de Manet par Fantin-Latour, exposé au Salon en 1867causa l’étonnement des critiques, qui trouvaient que l’artiste avait l’air tellement « gentleman ». Mais comme la plus part des artistes de cette époque Manet venait d’une famille bourgeoise, et son apparence et son comportement, font qu’on le nommait l’artiste flâneur

Au même moment, Paul Gauguin, James Ensor, Vincent Van Gogh, Egon Schiele, Oskar Kokoschka ou Richard Gerstl, sûrs de leur génie, n’hésitent plus à confondre leur destin d’incompris à celui du Christ, les voilà visionnaires et martyres.


manet musique aux tuileries

Manet a inclus Baudelaire et lui-même dans le public sélect de ce concert. Baudelaire, se retourne juste derrière la dame au chapeau bleu, tandis que Manet se trouve debout à l’extrême gauche. Anonyme, il fait ainsi partie de la foule en restant sur le côté.




22:18 Écrit par Nic dans art | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.