21/02/2009

Matisse-Picasso (fin)

   Ce sont deux autoportraits que nous avons ici

 

Matisse, Le violoniste à la fenêtre, 1918, h/t, 150 x 98, Paris, Centre Pompidou

 

Le violoniste à la fenêtre n’est pas Pierre, le fils de Matisse, comme on a cru pendant un certain temps, par ce que Matisse n’était pas spécialement musicien, mais par contre un vrai autoportrait. Matisse a souffert des yeux pendant un certain temps. Il avait appris le violon quand il était jeune, et il s’y est remis.

La fenêtre ferme plus l’espace qu’elle ne l’ouvre.

Il y a un côté gitan. On le voit de dos.

Forme colorée

 

 

Picasso, L’ombre, 1953, h/t, 125,5 x 96,5, Paris, Musée Picasso

 

Il y a une forme de chambranle dans la pièce.

Sur le lit, il y a une forme blanche (peut-être Françoise qui vient de le quitter)

Il paraît que Françoise  soit revenu un jour, en évitant de le voir, pour reprendre des affaires.

Ce tableau a été fait sans doute comme témoignage à la femme qu’il aimait encore.

Il ne rentre pas dans la pièce, il y a l’absence des mains, donc le toucher est impossible.

 

matpic10

22:42 Écrit par Nic dans art | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.