10/03/2009

Cours sur Brancusi

Etude pour la Princesse X, vers 1909-1910, crayon et crayon de couleur sur papier

 

Princesse X, 1916, marbre blanc, 62 x 23 x 29 cm, socle en plâtre. (ici version en bronze )

22704_constantin_brancusi11

 

 

 

 

 

Fut exposée au salon des indépendants en 1920.

Il est parti de l’image d’une femme se regardant dans un miroir pour arriver à une forme qui fut qualifiée d’objet sexuel.

 

 

Le baiser, 1907, pierre de Marna, 28 x 26 x 21,5, Craiova

 

Œuvre emblématique. Fusion, unité de deux êtres. L’ensemble est encore naturaliste.

 

Le baiser, 1916, pierre calcaire, 58 x 33 x 25 cm

 

Cette version est beaucoup plus synthétique, plus géométrique, plus rectangulaire et les êtres sont de plus en plus fusionnés.

Existe aussi en plus étirée (a été créée pour la sépulture d’une jeune fille morte par amour)

Comparaison avec le baiser de Rodin : Brancusi prend en contre-pieds la sculpture de Rodin (qu’il admirait beaucoup).

Brancusi fut un grand mystique : pour lui, la manifestation de la vie et de la mort se passent par la fusion de l’amour.

 le-bai10

 

22729_constantin_brancusi

00:03 Écrit par Nic dans art | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.