23/03/2009

Emile Claus, encore

Il se faisait membre de plusieurs associations d’artistes aussi bien belges qu’étrangères, ce qui lui a fait un parcours d’expositions internationales. L’estime qu’on lui portait peut se mesurer aux achats faits par des musées nationaux et internationaux à partir de 1890.

Le Musée de Gand entretient une longue histoire avec l’œuvre du peintre. Avec Les patineurs, ce fut le premier musée à lui acheter une œuvre impressionniste. Il donnait le ton à l’intérêt pour l’artiste, car dans les années qui suivirent l’état Belge lui achetât plusieurs œuvres, et des musées belges et européens achetèrent des œuvres aussi. A Gand la collection Claus a été élargie systématiquement par des achats, des emprunts de longue durée et des donations.

Cette exposition montre l’évolution du travail de Claus durant la période 1880-1914.

Claus se distinguait d’une façon internationale, ce qui se reflétait dans le travail d’un groupe de jeunes artistes, qui ont commencé une œuvre luministe au début du 20° siècle.

claus_piasa

21:58 Écrit par Nic dans art | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.