07/04/2009

Cézanne toujours

Les baigneuses

 

Paul Cézanne créé une vision nouvelle du monde.

Il s'isole dans sa recherche d'un classicisme moderne. De 1882 à 1895, il trouve dans le paysage (Sainte Victoire), la nature morte et la figure humaine (portraits, joueurs de cartes) une construction équilibrée traduite par une élaboration de chaque touche, qui doit avoir sa valeur exacte. La même préoccupation se marque dans les grandes Baigneuses de la fin.

 

 

trois baigneuses petit palais

Trois baigneuses, 1879-1882, h/t, 53 x 55, Paris, Musée du Petit Palais

 cezanne_grandes-baigneuses philadelphia

Les Grandes Baigneuses, 1898-1905, h/t, 208 x 249 cm, Philadelphie, Musée des Beaux-Arts

 

baigneuse nat gallery

Les Grandes Baigneuses, 1900-1905, h/t, 130 x 195cm, Londres, National Gallery

Les Grandes Baigneuses, thème très classique du personnage nu dans la nature, sont des œuvres purement plastiques, et illustrent les dernières recherches de Cézanne sur la géométrie des corps et leur accord architectonique avec le décor. Les baigneuses sont représentées de dos, nombreuses en forme pyramidale. Ses baigneurs sont souvent de face, en frise. Ce sont des individus dans le même espace, il n’y pas de contact visuel entre eux.

 

 

 

17:27 Écrit par Nic dans art | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.