19/04/2009

Van Gogh (10)

Auvers-sur-Oise

Il quitte l'hôpital pour se rendre à Auvers-sur-Oise où le Docteur Gachet, collectionneur, ami de nombreux peintres impressionnistes, a accepté de le prendre en charge et de le soigner. Il va travailler comme un forcené pendant deux mois, produisant plus de soixante-dix tableaux.  
Le 27 juillet 1890, dans le champ de blé qu'il a peint quelques jours avant, il se tire un coup de revolver. Il meurt deux jours plus tard dans les bras de son frère Théo, le laissant seul héritier de sa vie, de son œuvre. L'affinité indissoluble des deux frères s'étend au-delà de la mort. Deux mois à peine après la mort de Vincent, Théo sombre à son tour dans la démence pour ne plus en guérir. Désormais la personne de l'artiste Van Gogh était définitivement morte. Il appartenait à Jo, la veuve de Théo, de livrer l'œuvre au public. Elle y réussit au-delà de toute mesure
.

van_gogh_eglise_auvers

L’église d’Auvers, 1890, Paris, Orsay

van_gogh_cypres

La route aux cyprès, 1890, Otterlo, Kröller-Muller

van_gogh_jardin_docteur_gachet

Le jardin du Docteur Gachet, 1890, 73 x 52, Paris, Orsay


0

Champ de blé aux corbeaux, 1890, h/t, 50 x 103, Amsterdam, Musée Van Gogh

 

 

15:52 Écrit par Nic dans art | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.