16/09/2009

venise 6

Les jardins

 

C’est le lieu des pavillons

 

Pavillon polonais, Krzysztok Wodicczko, Visiteurs

 

L’espace en pénombre avec des baies vitrées translucides sur lesquelles on projette des films d’ouvriers au boulot. Il fait de l’art social, sur le travail des immigrés, il se pose des questions sur le statut des immigrés dans nos pays. On entend les conversations des gens.

Les images sont floues parce qu’on occulte le travail au noir, les étrangers exploités…

dscn4320_web-432x324

 

Pavillon français, Claude Levêque, (France 1953), Le grand Soir, 2009

biennale-venise_188

Claude Lévêque a transformé le pavillon français en une scène révolutionnaire. Dans ses murs, couleur sombre, il a installé une cage en forme de croix. A chaque extrémité, derrière la grille, flotte un drapeau, noir lui aussi, qui évoque  La liberté guidant le peuple, de Delacroix. Un bruit assourdissant de moteur envahit l'espace, telle une menace imminente. Vision désenchantée de notre monde. Cette installation s’intitule Le Grand soir. A quand la révolution ?

 

 

21:32 Écrit par Nic dans art | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.