20/09/2009

Pinault 2

Dès la rentrée nous sommes frappés par les photos de Cindy Sherman, la sculpture de Jeff Koons (autoportrait avec sa femme en marbre), le cheval sans tête de Maurizio Cattelan et les spaces  de Rachel Whiteread.

punta_dogana_7_popup

Pour accéder à l’espace il faut passer le rideau : des perles rouges et blanches qui nous font penser aux rideaux anti-mouches. C’est l’œuvre de Felix Gonzalez-Torres. 

-         Felix Gonzalez-Torres (Cuba 1957-1996), Sans titre (blood), 1992

0000t gonzalez

Il est mort du SIDA en 1996, un an après son compagnon. Les perles rouges représentent ses globules rouges, les perles blanches les comprimés qu’ils ont du avaler, lui et son compagnon pour combattre la maladie.

Plusieurs sources parlent de l’artiste comme minimaliste, mais il s’implique, il met des notes personnelles contrairement aux minimalistes.

Voyons un peu son œuvre :

           

-         Untitled (Public opinion) en 1991

 

Il s’agit d’un tas de bonbon à la réglisse  (315 kg) sous forme de projectile. C’est sa réaction à la guerre du Golfe. (Il vit aux USA). Les visiteurs sont priés de se servir de bonbons lors de la visite.

 

 

20:39 Écrit par Nic dans art | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.