10/03/2009

Brancusi Le roi des rois

Le roi des rois, vers 1930, 3 mètres, New York

Sculpture mystérieuse (projet d’envergure) qui était une commande pour le temple d’amour d’un maharadja en Inde. Projet qui n’a jamais abouti. Art environnemental

 1016brancusi_nimes556 

 

 

12:53 Écrit par Nic dans art | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Cours sur Brancusi

Etude pour la Princesse X, vers 1909-1910, crayon et crayon de couleur sur papier

 

Princesse X, 1916, marbre blanc, 62 x 23 x 29 cm, socle en plâtre. (ici version en bronze )

22704_constantin_brancusi11

 

 

 

 

 

Fut exposée au salon des indépendants en 1920.

Il est parti de l’image d’une femme se regardant dans un miroir pour arriver à une forme qui fut qualifiée d’objet sexuel.

 

 

Le baiser, 1907, pierre de Marna, 28 x 26 x 21,5, Craiova

 

Œuvre emblématique. Fusion, unité de deux êtres. L’ensemble est encore naturaliste.

 

Le baiser, 1916, pierre calcaire, 58 x 33 x 25 cm

 

Cette version est beaucoup plus synthétique, plus géométrique, plus rectangulaire et les êtres sont de plus en plus fusionnés.

Existe aussi en plus étirée (a été créée pour la sépulture d’une jeune fille morte par amour)

Comparaison avec le baiser de Rodin : Brancusi prend en contre-pieds la sculpture de Rodin (qu’il admirait beaucoup).

Brancusi fut un grand mystique : pour lui, la manifestation de la vie et de la mort se passent par la fusion de l’amour.

 le-bai10

 

22729_constantin_brancusi

00:03 Écrit par Nic dans art | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

09/03/2009

Brancusi encore le cours

Danaïde (1910-1913), bronze doré en partie, 27,5 x 18 x 20,3 cm

 

Visage presque rond

 brancusi-007 DanaIde

20:54 Écrit par Nic dans art | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

08/03/2009

Brancusi toujours

Le travail de Brancusi a quelque chose de méditatif, de silencieux

Mademoiselle Pogany I, 1912, marbre, 44,5 cm, socle en pierre, Philadelphia Art Museum (a)

 

Dans cette première version on voit encore les bras et les mains et son chignon à l’arrière.

Le visage a la forme de l’œuf, l’œil est suggéré par un léger creux et marqué par un bourrelet

 

Mademoiselle Pogany I, v.1912-1913, plâtre, 44 x 24,5 x30,5 cm

Mademoiselle Pogany I, photo Brancusi, 1912, MNAM, Paris

 

Brancusi a souvent fait des photographies de ses œuvres, il a pris des conseils de Man Ray pour arriver à un meilleur résultat.

Ces photos sont recherchées de nos jours en tant qu’œuvres à part entière.

Il faisait des photos pour vérifier la justesse de ses sculptures.

 

Mademoiselle Pogany II, photo Brancusi, 1919, MNAM, Paris (b)

 

Faite en marbre veinée Mademoiselle Pogany II a les mains et les bras synthétisés, les yeux sont réduits à un bourrelet, et le chignon est parti dans une espèce d’ondulation.

 

Vue d’atelier, Mademaselle Pogany III, photo Brancusi

 

Mademoiselle Pogany I, 1912-1913, plâtre

Mademoiselle Pogany III, bronze poli, 1933, MNAM, Paris (message antérieur)

 

Brancusi a fait des Mademoiselles Pogany pendant plus que 20 ans.

pogany 1

 

 untitled pogany2

11:36 Écrit par Nic dans art | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

07/03/2009

Brancusi toujours

Au début il faisait une sculpture par jour et le détruisait.

Il  a peu de place pour le détail, il va vers la stylisation. (Il a dit que c’est dommage de faire des petits trous pour le nez, les yeux, les oreilles…)

22:21 Écrit par Nic dans art | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Brancusi encore, encore

 FOR-DORMIR le sommeil

Le sommeil, 1908, marbre, 26 x 43 x 32, Bucarest, Musée des arts

 

Thème du visage, plus académique que ses autres sculptures (Rodin aussi a fait des Sommeils). La forme est encore en partie prise dans la matière. Cela montre son savoir faire; sa technique académique.

 

La muse endormie, 1909-1910, marbre, 18 x 26 x 20, socle de pierre

H_26_617_b

Sculpture très stylisée (le modèle fut la Baronne Franchon), car le modèle est nécessaire à Brancusi, comme à Matisse.

La tête a la forme de l’œuf, les yeux sont a peine ébauchés, l’arête du nez est bien marquée, et se prolonge dans les sourcils (Existe aussi en cuivre et en bronze)

 


 

 

 

 

22:05 Écrit par Nic dans art | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Brancusi

La prière, 1907, bronze, 112 x 45 x130, Bucarest

 

En 1907, c’est le début du cubisme (art synthétique). C’est une commande pour le cimetière de Bucarest. Mouvement de recueillement, le personnage est devant la stèle, en prière, devant la figure du défunt. La sculpture est assez simple, il va vers une simplification.

La sagesse de la terre, 1908, pierre, 50, 5 x 16,5 x 25

 

Ressemble à une sculpture primitive, avec le visage écrasé (influence de l’art de Gauguin)

Il paraît qu’il a été influencé par l’art roumaine (l’art autochtone), par les statuettes rituelles  (fête de la fertilité)

 

5
 

21:37 Écrit par Nic dans art | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |